À l'aide! J'ai une faible libido!

Chargement en cours...

Si en ce moment vous avez une faible libido, vous n'êtes pas seule. Une étude américaine publiée dans la revue JAMA Network Open a révélé que les gens ont moins de relations sexuelles que jamais auparavant, et que la tendance est à la diminution de la libido dans le monde entier. Le psychologue Jean Twenge, qui étudie la vie sexuelle des Américains, a déclaré à Insider que plusieurs facteurs sont à l'origine de la baisse d'activité sexuelle, et qu'à mesure que la pandémie mondiale s'éternise, ses ramifications continueront à dégonfler notre désir. Vous trouverez ci-dessous quelques raisons pour lesquelles vous avez peut-être perdu votre libido et quelques suggestions pour la retrouver:

Raison n° 1 : l’anxiété liée à la pandémie

Selon les experts, la baisse de votre libido est une réaction typique au chaos. Les articles expliquant nos faibles pulsions sexuelles pendant la pandémie citent souvent la théorie de la gestion de la terreur (TMT) comme source de nos malheurs sexuels. La TMT explique que nous changeons inconsciemment nos attitudes et nos comportements pour gérer notre peur de la mort, donc si votre libido a chuté en réponse à la pandémie, c'est normal ! C'est la façon dont votre corps essaie de vous protéger de votre panique.

Comment retrouver votre rythme : Détournez un peu l’attention de votre libido et concentrez-vous sur la gestion de votre anxiété. Tenez un journal de vos soucis. Pratiquez la méditation (ou au moins la respiration profonde) pour aider votre corps à sortir du mode « combat ou fuite ». Assurez-vous de rester hydratée et de vous nourrir de repas nourrissants. Intégrez le mouvement dans votre vie quotidienne. Si vous le pouvez, faites en sorte que ce mouvement se fasse à l’extérieur (selon les chercheurs, passer du temps dans la nature réduit le stress). Privilégiez le sommeil. Entretenez vos amitiés, même si c'est par téléphone ou via Zoom. Si vous n'en avez pas déjà un, trouvez un thérapeute (il existe de nombreuses options en ligne, surtout maintenant). Supprimez tout facteur de stress inutile dans votre vie. Même si ces pratiques ne vous sortent pas de cette crise de libido, elles contribueront à votre bien-être général (et ça ne peut pas faire de mal !).

Raison n° 2 : vous ne faites pas l’amour

Je sais, ça ressemble à un cercle vicieux, mais laissez-moi vous expliquer : les experts en sexualité ont déclaré à maintes reprises que plus vous avez de relations sexuelles, plus votre corps a besoin de sexe. Lorsque vous n’avez plus l’habitude d'avoir des relations sexuelles ou de vous masturber, vos hormones se déplacent et étouffent votre libido. Avec un petit effort supplémentaire, vous pouvez cependant vous mettre dans l’ambiance.

Comment retrouver votre rythme : Même les gens ayant des partenaires peuvent (et devraient !) se masturber. Si vous n’en avez pas l’habitude, mettez-vous au défi de vous masturber tous les jours, au moins pendant un certain temps, même si vous n’en avez pas envie. Que vous préfériez utiliser vos mains, un oreiller ou un jouet, masturbez-vous sans penser à avoir un orgasme. Concentrez-vous simplement sur vos sensations. Il peut être délicat de trouver un moment et en endroit pour être seule et se masturber, surtout que nous sommes nombreuses à être en quarantaine avec des colocataires, des membres de la famille et des partenaires. Discutez avec vos colocataires de la manière dont vous pouvez chacun(e) vous accorder régulièrement du temps pour vous-même, et utilisez ce temps seule à bon escient.

Si vous vivez avec une partenaire, trouvez de nouvelles façons de vivre l'intimité ensemble. Faites-vous des câlins. Regardez un film ensemble, nues dans le lit. Essayez la masturbation mutuelle. Fixez une date hebdomadaire pour vous peloter et notez-la dans votre calendrier. Si vous n'aimez pas l'idée d'être touchée, êtes-vous à l'aise avec celle de faire plaisir à votre partenaire ? Regarder votre bien-aimée profiter d'une stimulation sexuelle pourrait raviver votre désir latent.

Raison n° 3 : Fluctuations hormonales

Comme je l'ai mentionné plus haut, vos hormones changent lorsque vous n'avez pas de rapports sexuels, ce qui peut faire baisser votre libido. Mais les fluctuations hormonales se produisent aussi pour toutes sortes d'autres raisons. Vous pouvez y être confrontée si vos habitudes d'alimentation, de sommeil et d'exercice physique ont changé. Vous pouvez être ménopausée, ou être confrontée aux changements hormonaux liés à une maladie, une contraception ou un traitement hormonal substitutif d’affirmation du genre. Pour les personnes ayant des cycles menstruels, certains symptômes de déséquilibre hormonal comprennent l’irritabilité, la sécheresse vaginale, la fatigue, les problèmes digestifs, et les règles irrégulières.

Comment retrouver votre rythme : si vous pensez souffrir d'un déséquilibre hormonal dû à un changement de vos habitudes quotidiennes, remettez-vous sur la bonne voie. Privilégiez le sommeil. Couchez-vous et levez-vous à la même heure chaque jour. Faites des repas nourrissants à intervalles réguliers. Intégrez des mouvements doux dans vos journées. Si vous souffrez (ou si vous pensez souffrir) d'une maladie qui pourrait affecter la production d'hormones, ou si vous prenez actuellement des médicaments ou un moyen de contraception, consultez un médecin. Il se peut que vos médicaments aient un effet sous-jacent ou un effet secondaire qui affecte votre équilibre hormonal.

Raison n° 4 : Les médicaments

La diminution de la libido est un effet secondaire courant de toutes sortes de médicaments, et les ISRS (inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine) sont les plus souvent cités comme responsables. Ces médicaments augmentent le taux de sérotonine dans l'organisme pour permettre à ceux qui les prennent de se sentir plus stable et plus calme. Mais ils empêchent également les hormones qui nous rendent habituellement fougueuses d'envoyer des signaux à notre cerveau, laissant notre libido en berne. Utiliser des ISRS peut entraîner une baisse de l'intérêt pour le sexe. Chez les propriétaires d'utérus, cela pourra s’accompagner d’une lubrification plus faible. Chez les personnes ayant un pénis, cela pourra diminuer le nombre et la durée des érections.

Comment retrouver votre rythme : Ne cessez jamais de prendre les médicaments qui vous sont prescrits et ne modifiez jamais la dose sans avoir consulté un médecin au préalable. L'arrêt d'un traitement, quel qu'il soit, peut avoir des conséquences néfastes sur votre corps et votre santé mentale. Demandez à votre médecin s'il est possible de changer de médicament, de réduire votre dose ou d'ajouter des médicaments ou des pratiques supplémentaires qui contrecarrent les effets secondaires de votre traitement.

Raison n° 5 : Vous vous ennuyez

L'ennui sexuel arrive surtout dans les relations à long terme. Votre partenaire et vous avez généralement le même type de relations sexuelles, dans les mêmes positions ? Vous masturbez-vous avec le même jouet depuis des années ? Lorsque le sexe est répétitif, il est difficile d'être pleinement présente, et encore moins d'en profiter. Heureusement, il est facile d’insuffler un peu de vie sous la couette.

Comment retrouver votre rythme : Essayez quelque chose de nouveau ! « Varier les plaisirs » n’implique pas nécessairement des costumes élaborés ou des fantasmes sauvages et coquins (à moins que vous n’en ayez envie). Vous avez l'habitude de faire l'amour au lit ? Déplacez votre moment sexy sur le sol ou le comptoir de la cuisine. Pressez votre partenaire contre le mur de la chambre et faites-lui plaisir. Pelotez-vous sur le canapé. Tout changement de décor peut rallumer votre désir. Essayez un petit jeu de rôle. Montrez à votre partenaire un porno qui vous plaît et demandez-lui de voir quelque chose qui lui plaît. Masturbez-vous avec un nouveau jouet, ou utilisez un nouveau jouet sur votre partenaire.

Si ce n’est pas le sexe qui vous ennuie, il se peut que vous vous ennuyiez avec vous-même. Si vous faites partie de ces nombreuses personnes qui travaillent actuellement à domicile, il est facile de passer la journée sans se doucher, en survêtement. Et lorsque sortir se faire couper les cheveux ou manucurer les ongles est risqué, il est possible que vous commenciez à vous sentir un peu « bof » par rapport à votre apparence, et à avoir moins confiance en vous. Mais vous avez le pouvoir de vous faire sentir désirable ! Commencez par vous habiller le matin. Apprenez à couper et à teindre vos cheveux, essayez une nouvelle coiffure. Habillez-vous pour un dîner sexy à la maison. Lorsque vous vous sentirez en confiance et incarnée, vous serez plus encline à avoir envie de sexe et à vous y adonner.

Bonne chance!