Culture Lesbienne

  • Les Rêves Sexuels Expliques Par la Science

    Pendant que vous dormiez

    Le sommeil est un élément essentiel du processus de réparation du corps humain. Faire une pause nocturne permet à votre corps de réparer les cellules endommagées, de produire des hormones et de calmer le système nerveux autonome. C'est aussi l'occasion pour votre cerveau de convertir les informations recueillies ce jour-là en souvenirs à long terme.

  • Intimacy From A Distance
  • Pride Play List : Son Lesbien

    Pride Inside (Her) : Des morceaux lesbiens

    Pandémie de Covid-19 oblige, plus de 280 villes dans le monde ont reporté, voire carrément annulé, les festivités de la Pride 2020. C'est sans aucun doute la bonne décision en matière de santé publique, car le festival de la Pride n'a jamais été un événement « socialement distant ». Au contraire : la Pride est une célébration des corps, de la sexualité, de l'expression des genres et de la communauté, le tout emballé dans un défilé dansant, transpirant et plein de monde. Nous en sommes fans et, comme beaucoup de membres de la communauté LGBTQ, nous attendons toute l'année le Mois des Fiertés avec impatience.

    LISTEN PRIDE INSIDE (HER) PLAY LIST

  • 7 Conseils Pour des Douches Coquines

    L'eau est élémentaire

    Distanciation sociale ne doit pas nécessairement signifier déconnexion. Beaucoup de gens ont pourtant du mal à se débarrasser de leurs angoisses et à rester en contact avec leur propre corps. L'eau peut être un outil de guérison qui ancre l’instant présent et aide à apaiser le corps et l'esprit. Prendre un bain ou une douche chaude est l'un des meilleurs moyens de se reconnecter avec son moi physique.

    Une fois sous l’eau et détendue, les énergies érotiques chassées de votre esprit par le stress de la journée pourraient se réveiller. Une douche coquine est tout aussi délicieuse seule qu’avec une amante. Et en plus, vous pouvez faire des cochonneries et finir propre !

  • Queerantaine : 7 Façons de Maintenir une Relation Intime Durant le Confinement

    Aucune d'entre nous ne s'attendait à ce que l'année 2020 se déroule ainsi ! Si vous nous aviez demandé en janvier si nous aimerions nous terrer seule avec notre chérie, nous aurions peut-être dit "oh que oui, ça doit être le paradis". Mais après environ une semaine de confinement, vous êtes peut-être plus consciente des vices de votre amante que de ses vertus. Et nous parlons d’abandonner ses culottes par terre de façon négligée plus que sexy !

  • De Combien de Façons Pouvez-vous Avoir un Orgasme?

    La chasse au plaisir

    La petite mort, prendre son pied, venir - peu importe l'euphémisme que vous préférez, peu de choses dans la vie sont plus agréables ou recherchées qu'un orgasme sexuel. Les orgasmes sont médicalement définis comme le point culminant d'une excitation qui entraîne une libération de tension sexuelle et un flot d'hormones. Au-delà de cette définition clinique, les choses deviennent un peu plus floues, surtout pour les femmes.

    Est-il plus difficile pour les femmes d'avoir un orgasme que pour les hommes ? Les orgasmes féminins nécessitent-ils de multiples sextoys, des heures de préliminaires et une carte routière détaillée pour retrouver les zones érogènes perdues ? Certains orgasmes sont-ils meilleurs que d'autres ? Les femmes peuvent-elles jouir uniquement par pénétration vaginale, ou le clitoris est-il l'interrupteur magique qui allume et éteint les femmes ? Avant de nous attaquer à ces questions, plongeons dans l'histoire du plaisir de la chatte et de la sexualité féminine.

  • Le Sexe Lesbien de A à Z

    Les mots sont sexy. Ici, à Wet For Her, nous aimons repousser les limites de la langue pour faire place à la nature changeante de la sexualité humaine. Les mots peuvent aussi bien être légers et amusants que puissants et féroces et notre langage contribue à façonner les identités individuelles et culturelles. 

  • Lesbiennes : Avoir des Enfants Aura-t-il un Impact sur Votre Vie Sexuelle ?

    EST-CE QUE LES ENFANTS CHANGENT TOUT ?

    En un mot : Oui (mais pas comme vous le pensez). Nous mentirions si nous disions le contraire, mais agrandir votre famille n’a pas à signifier la fin des orgasmes. Bien sûr, vous aurez sans doute moins de jours insouciants à consacrer à de fringantes séances spontanées et plus de soirées en amoureuses planifiées avec l’aide d’une baby-sitter. 

  • Des rapports sexuels protégés pour les lesbiennes

    La sécurité d’abord !

    Il existe un mythe culturel de longue date selon lequel les rapports sexuels lesbiens sont fondamentalement plus sûrs que les rapports sexuels entre hétérosexuels ou hommes queer. Ce faux récit alimente des comportements et des attentes qui augmentent les risques pour la santé sexuelle de toutes les femmes queer, et ce mythe n'a commencé à s'effriter qu’au cours des dernières décennies. 

  • L'enquête Sexuelle des Lesbiennes Partie 1

    L’enquête 2019 de Wet For Her sur la vie sexuelle

    Nous sommes venues, nous avons vu, nous avons enquêté 

    Écouter et valoriser les commentaires que nous recevons de notre communauté est au cœur de la mission de Wet For Her. Dans une industrie myope axée sur le plaisir masculin, nous avons d'abord cherché à briser le moule (du gode) et à créer des objets de plaisir complètement nouveaux destinés aux lesbiennes. Au fil des ans, la gamme de produits Wet For Her s'est étendue à six jouets uniques et notre présence sur le marché s'est étendue à l'échelle mondiale. 

    Cette croissance s'est accompagnée de nombreux changements, tant pour notre entreprise que pour notre communauté, aussi avons-nous décidé de vérifier auprès des personnes qui utilisent nos produits si nous répondions à leurs besoins. Nous avons élaboré une enquête en plusieurs parties qui a finalement été menée auprès de 2 506 participantes entre juin et septembre 2019. Dans l'enquête Wet For Her, les participantes ont répondu à des questions sur leur vie sexuelle et leur identité au sein de la culture queer, et les réponses que nous avons reçues étaient fascinantes. Bien qu'il semble que les vibromasseurs apparaissent fréquemment dans la vie sexuelle de la plupart des participantes (80 %), 65 % de ces mêmes participantes ont déclaré ne jamaisutiliser un double gode. Nous avons en tête un jouetou deux capable de faire changer les avis sur la pénétration double.

    Un grand merci à toutes celles qui ont participé et partagé leurs expériences ! Nous avons appris beaucoup de choses ; voici quelques-unes des principales leçons à retenir.

    Les orgasmes ne font pas tout (à moins que vous n’en ayez pas)

    Les plus grandes disparités que nous avons constatées concernaient l'idée de satisfaction sexuelle. Il n'est pas surprenant que les femmes ayant déclaré avoir atteint l'orgasme à chaque rapport sexuel aient été les plus susceptibles (43 %) de dire qu'elles étaient « très heureuses » de leur vie sexuelle. Le niveau de satisfaction a rapidement diminué avec la fréquence des orgasmes. Près de la moitié seulement des femmes ayant affirmé atteindre l’orgasme « la plupart du temps » étaient susceptibles de dire qu’elles étaient « très heureuses ». Plus de la moitié des femmes ayant rarement atteint l’orgasme ont dit que leur vie sexuelle « pourrait être meilleure », et seulement un petit pourcentage de ces femmes ont affirmé être « très heureuses » de leur vie sexuelle actuelle. Ces résultats s'appliquaient à toutes les participantes se déclarant de genre féminin, quelle que soit leur orientation sexuelle.

    Dans l'ensemble, les participantes, toutes orientations sexuelles confondues, ont indiqué avoir des orgasmes clitoridiens 95 % du temps et des orgasmes vaginaux 54 % du temps. Il semble y avoir là une tendance qui transcende l'orientation sexuelle et qui en dise long sur la façon dont le corps de nombreuses femmes éprouve du plaisir. Il y avait un peu plus de différences lorsque nous avons interrogé les mêmes groupes d'orientation sexuelle sur la fréquence de leurs orgasmes : 80 % des participantes queer ont dit atteindre l’orgasme « la plupart du temps », contre 88 % des lesbiennes et pansexuelles et 85% des hétérosexuelles et bisexuelles, ce qui souligne l'idée que les rapports sexuels avec orgasme ne sont pas le monopole d'une orientation sexuelle unique, mais plutôt la conséquence d'un dialogue positif avec vous-même ou une partenaire attentive.

    Nous ne savons pas exactement qui a inventé le terme « lesbian bed-death » (littéralement, « la mort du lit lesbien »), mais nous sommes presque sûres que ce n'était pasune lesbienne. D’après les participantes qui ont répondu à notre enquête et les acheteurs zélés de gode, les lesbiennes ont beaucoup de rapports sexuels formidables, 64 % d'entre elles déclarant qu'elles ont des relations sexuelles au moins une fois par semaine. 50 % des lesbiennes ont également déclaré que leurs séances duraient toujours entre 30 minutes minimum et une heure. Les escapades sexuelles d’un petit nombre de super-performantes (14 %) dépassent régulièrement une heure, tandis qu’un pourcentage impressionnant de lesbiennes (76 %) a régulièrement des orgasmes multiples. Nous ne connaissons pas les statistiques pour la communauté hétérosexuelle, mais ce sont de bons résultats pour les femmes de l'équipe Lesbienne.

    L’identité de notre entreprise est à l’image de nos clients

    Nous avons souhaité mener cette enquête pour en savoir plus sur les gens qui nous soutiennent, afin de mieux proposer des produits et du contenu qui soit pertinent et voulu dans la vie des membres de notre communauté. 

    Nos participantes s'identifient à une variété d'orientations sexuelles et de présentations de genre, et bien que le terme « lesbienne » soit le plus communément utilisé (70 %), un nombre croissant de personnes préfèrent « bisexuelle » (14 %) ou « queer » (9 %), et un groupe restreint mais significatif préfère « pansexuelle » (3 %), « homo » (1,7 %), ou « hétérosexuelle » (0,5 %). 

    En fin de compte, nous pensons que tous ceux qui se sentent en phase avec la mission de Wet For Her et aiment utiliser nos jouets font partie de notre communauté. Notre mission a été et sera toujours d'accroître la représentation des voix marginalisées dans le domaine du plaisir.

    _______________________________________________

    PARTIE 1

  • Page