Offrir une carte cadeau

  

RockHer: le nouveau mini vibro pour scissoring

RockHer: le nouveau mini vibro pour scissoring

Quoi de plus lesbien que la position du scissoring? Bien peu de choses suscitent autant de controverse dans la communauté lesbienne que le statut du scissoring. S'agit-il simplement d'un fantasme construit pour le regard masculin, alimenté par les normes hétéro-patriarcales de l'industrie pornographique ? Ou s'agit-il plutôt d'une véritable position sexuelle appréciées des lesbiennes ?

Le plaisir et la popularité du frottage est ce qui nous a inspiré la création du premier sextoy dédié aux scissoring par les lesbiennes, pour les lesbiennes. Nous vous présentons RockHer, un mini vibromasseur portable avec 10 modes de vibrations, commandé par télécommande sans fil et optimisé pour les mouvements de vulve-à-vulve.

Le scissoring existe-t-il vraiment ?

Selon une enquête d'Autostraddle, non seulement la position des ciseaux existe bel et bien, mais elle fait partie intégrante de la vie sexuelle de 40 % des personnes interrogées. Quand 40% des lesbiennes s’adonnent régulièrement à un type d'activité, on appelle cela une tendance.

Bien sûr, tout le monde n'est pas d'accord. Autostraddle a compilé une liste de 41 sentiments que vous inspirait le scissoring à partir de leur enquête et les résultats sont déments tant ils sont tous azimuts.

Tandis qu'une personne interrogée déclare que le tribbing est « l'une de mes activités préférées de tous les temps, dans la vie, en général », une autre affirme catégoriquement que « le SCISSORING NE FONCTIONNE PAS À MOINS D’ÊTRE DEPOURVUE DE MEMBRES INFÉRIEURS ».

Quand les clitoris entrent en collision

Alors qu'est-ce que c'est ? Urban Dictionary définit le Scissoring comme « un acte sexuel lesbien à travers lequel deux partenaires s'entrecroisent les jambes écartées (comme deux paires de ciseaux) et se frottent mutuellement leur vulve pour stimuler leurs clitoris jusqu'à l'orgasme ».

Bien que le scissoring désigne généralement les clitoris qui entrent en collision, on emploie également ce terme familièrement pour désigner le frottement de la vulve contre les cuisses, Les fesses et tout autre chose qui procure du plaisir. 

Appréciées dans différentes positions (missionnaire, forking, et toutes les positions de cowgirl), les limites du scissoring ne dépendent en fait que de l'ampleur de votre imagination et de la souplesse de vos ischio-jambiers.

Contact permanent

Le RockHer propulse la position des ciseaux à un tout autre niveau. La tête en forme de bulbe peut être insérée pour stimuler le point G, tandis que l’anneau vibrant flexible vient quant à lui se nicher autour du clitoris, pour un plaisir mutuel optimal.

Ou l'inverse ! Le RockHer peut facilement être retourné avec la bague portée à l'intérieur et le bulbe, à l'extérieur. Les femmes moins souples, ou celles dont les ischio-jambiers sont particulièrement raides, apprécieront sans doute le côté bulbeux plus large, car il aide à créer le contact en cas d’espace entre les clitoris.

Vos organes sexuels sont délicats, alors soyez délicate ! Communiquez pour trouver une vitesse et une pression qui conviennent à toutes les personnes impliquées. Bien que les frottements constituent la moitié du plaisir, trop de friction peut irriter la peau ; vous pouvez ajouter des sous-vêtements pour une barrière protectrice, ou du lubrifiant pour une meilleure sensation de glisse.

Cependant, même avec toutes les mesures d’usage, certains couples peuvent éprouver des difficultés à atteindre l'orgasme avec la position des ciseaux. Bien que le scissoring conviennent aussi bien aux corps de grande que de petite taille, il arrive parfois que certaines anatomies ne soient pas compatibles entre elles. Ne vous stressez pas, essayez autre chose. 

La polyvalence de ce mini vibro permet à tout le monde de trouver un moyen de prendre son pied. Prête à essayer ? Découvrez le tout nouveau RockHer Vibrateur Scissoring !

0 Comment